À PROPOS DE NOUS

1990

Alors que le Canadien Pacifique affiche un avis de démolition dans les fenêtres de la gare, un petit groupe de défenseurs reconnaissant l’importance du bâtiment et de son apport à la région forment, en décembre, le Comité de survie du site de la gare de Vallée-Jonction.


1991

Le travail acharné de ce comité réussit à faire désigner la gare de Vallée-Jonction « Gare ferroviaire patrimoniale canadienne » par le Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Et en novembre, le comité change son nom pour le Centre d’interprétation ferroviaire de Vallée-Jonction Inc. (CIF) et sa mission devient alors la promotion, la restauration et la conservation du site de la gare de Vallée-Jonction. Le but est d'y installer une halte touristique et historique, en plus d'un musée ferroviaire sur l'histoire du Québec Central dans la gare de Vallée-Jonction, et d'y exposer différents modèles de wagons de chemin de fer.

1994

  • Au printemps, notre organisme est nommé Division de l’Association Canadienne d’Histoire Ferroviaire parmi 14 divisions dans tout le Canada dont 2 seulement au Québec.

  • En mai, on procède à l’inauguration officielle du musée ferroviaire.

1996

L’organisme reçoit un « Perséide de bronze » dans la catégorie Tourisme et Culture, et une mention honorifique dans la catégorie Mise en valeur et Restauration du Patrimoine de la Nouvelle-Beauce.

1998

Acquisition et restauration d’un fourgon de queue aux couleurs du Québec Central pour souligner les fêtes du 100e de L'Enfant-Jésus (Vallée-Jonction).

2000

  • Début des opérations des Trains Touristiques de Chaudière Appalaches. Jusqu’à la fin des opérations en 2005, c’est plus de 100,000 touristes qui ont frôlés le quai de la gare et ont eu pour la plupart accès au Musée.

  • Création de la division « Vapeur » du Musée ayant pour but d’acquérir et d’opérer une locomotive à vapeur.


2002


2005

  • Construction d’une voie d'évitement de 500 pieds ainsi qu'un aiguillage pour exposer notre matériel roulant, tout cela à mains d’homme par nos bénévoles !

  • Acquisition d’un wagon citerne et déménagement sur le site.

2006

Acquisition d’un wagon de marchandise de 40 pieds et déménagement sur le site.

2009

Corvée de restauration du toît de la gare, permettant ainsi d’éliminer les infiltrations d’eau qui endommagent rapidement le bâtiment.

2010

L'organisme change son nom pour devenir le Musée Ferroviaire de Beauce.

2017

Un point tournant pour le Musée alors que les travaux de restauration complète du bâtiment sont réalisés. Après plusieurs années d’efforts et d’attente, c’est finalement la Municipalité de Vallée-Jonction qui devient maître d’œuvre du projet et fait de la gare une station multi-institutionnelle. Celle-ci regroupe dorénavant : le Musée ferroviaire de Beauce, le Cercle des Fermières et l’Âge d’Or – Oasis de ma Vallée sous le même toit. Le 16 novembre, on inaugure la fin des travaux qui totaliseront près de 550 000 $.

2019

  • Restauration de notre chariot à bagages afin de lui redonner fière allure !

  • Plusieurs autres projets sont dans l’air au Musée, qui vous réserve bien des surprises pour les années à venir !

©2019 Musée Ferroviaire de Beauce